top of page

L'état poetique

corpésia 

Le plus beau poème du monde

ne sera jamais qu'un pâle reflet de ce qu'est la poésie :

une manière d'être, d'habiter, de s'habiter. " *

 

 

Simplement,

voir

Ce titre est aussi un poème, très court, du poète Guillevic.

Ce poème peut-être aussi, la réponse la plus courte, à la question,  "Qu'est-ce que l'état Poétique?" .

 

 

Ainsi patiemment, malicieusement, la poésie attend que nous soyons prêt à faire, la chose la plus simple et la plus naturel qu'il soit : s 'arrêter pour regarder le monde.

 

Pour être,

la poésie n'attend

que notre regard

Andrée Chedid

Que dirais-je de la poésie ?

Que dirais-je de ces nuages, de ce ciel ?

Les voir, les voir, les voir et rien de plus.

Federico Garcia Lorca

Le beau,

voir...

L'état poétique est une quête exaltée et exaltante pour saisir la beauté. François Cheng, le dit ainsi: "C'est peu  dire que l'homme a commerce avec la beauté. Au cœur de ses conditions tragiques, c'est dans la beauté, en réalité, qu'il puisse sens et jouissance. "

 

Une beauté à portée de mains et à la hauteur de nos vies ordinaires. Une beauté toute proche, et pourtant, difficilement palpable, sans la ténacité et l'entêtement  poétique.
 

 

Ça a toujours kékchose d’extrème un poème.

Raymond  Queneau

Encore un jour

à mettre au monde

Paul Éluard

  Abolit les cloisons et donne accès 

au flux sans fin des étoiles

François Cheng

Sans voir,

voir...

L'état poétique, nous invite à aller voir de l'autre côté, en deçà, et au-delà.  A faire la part belle à l'invisible,  l'insaisissable , l'inconcevable.

 

Un frisson d'extase, de grâce,  de vertige,  en quelque sorte, où l'on fait irrémédiablement corps avec la vie.  Où la poésie surgit comme un retournement de l'esprit.

Esprit, qui s'accorde à la justesse de l'instant, et laisse les pleins pouvoirs de compréhension à : l'intuition poétique, capable de faire des merveilles !

J'ai partout

des intelligences

Paul Claudel

Dedans dehors,

voir...

L'état poétique pourrait bien s'apparenter à l'enveloppe de notre corps : la peau. Un espace intermédiaire, un lieu d'échange entre le Tout-Moi et le Tout-Monde. Un terrain aussi sensible et élastique que notre épiderme, à la fois protecteur et aventureux. 

 

 

Comme l'écrit  Bachelard : "Un court poème se doit de donner une vision de l'univers et le secret d'une âme.", et Hölderlin de préciser que " l'objet particulier et le tout forment un seul ensemble vivant."

 

Mais quoi de plus étrange aussi, qu'il est un  dedans et un dehors

Paul Valéry


 La poésie, c’est l’être qui s'ouvre vers le dedans et le dehors en même temps. 

Maria zambrano

*citation de Georges Perros, variante, du fameux précepte d'Hölderlin : "Nous cheminons vers le sens dans la mesure où nous habitons en poète sur la terre." 
2020-06-29 Olivier Debos - Chi Gong 109 - 900x900 Filigrane_edited.jpg

Un cri d'oiseau été là soudain,

accordé au dehors et en lui-même : il concilia les deux directions en un espace ininterrompue où, ne persista qu'une tâche de la plus pure, de la plus profonde conscience. L’infini le submergea de toutes parts avec une telle intimité qu'il pût croire sentir dans sa poitrine le poids léger des étoiles qui venaient de se lever.

Rainer Maria Rilke               

 

bottom of page