top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCorpoesia

Mon cœur fou

Dernière mise à jour : 25 déc. 2022



J'aimais plus ardemment le sol,

Les bois, les eaux,

La plaine immense et nue

Où les nuages passent;


J'étais armé de fermeté

contre le sort,

Mes bras auraient voulu

tenir en eux l'espace;


Mes muscles et mes nerfs

rendaient léger mon corps

Et je criais : "la force est sainte.

(...)


Marchant droit devant moi,

vers n'importe où,

Avec des cris jaillis

du fond de mon cœur fou.


Emile Verhaeren, "l'Arbre" (extrait)





16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Œil pour œil

Aime-toi bien, hirondelle. Aime-toi bien, haridelle. Tu n'as que toi pour cervelle. Tu n'as que toi pour ancelle. Tes petits cris dans l'azur, Tes craquements de fémur. Sont tes amours les plus sûrs P

Par le O du nous

Nous rayonnons Nous perçons les ombres Trouons l'air Nous sommes le matin Le grand passage L'aube de la nouvelle ère Nous sols solaires Avançons tête haute Nous est soleil dans nos cœurs battants Mel

Moi, c'est nous

Nous qui sommes Ô pure miel la personne du pluriel. Norge

Comments


bottom of page