top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCorpoesia

Marées

Livrées aux marées

Tributaires de la lune

Nos terres émergent

Puis s'effacent

Renaissent

Pour s'éclipser


Avide de nos sols

La mer les submerge

Pour mieux les oublier


Quels cycles

Subissent nos corps


Sur quelle balance

Évalue-t-on l'âme


Quelle gravitation

Nous aspire vers la vie


Quelle poussée

Nous recourbe vers la mort


En quel lieu sans mesure

S'épèle notre liberté ?


Andrée Chedid


23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Œil pour œil

Aime-toi bien, hirondelle. Aime-toi bien, haridelle. Tu n'as que toi pour cervelle. Tu n'as que toi pour ancelle. Tes petits cris dans l'azur, Tes craquements de fémur. Sont tes amours les plus sûrs P

Par le O du nous

Nous rayonnons Nous perçons les ombres Trouons l'air Nous sommes le matin Le grand passage L'aube de la nouvelle ère Nous sols solaires Avançons tête haute Nous est soleil dans nos cœurs battants Mel

Moi, c'est nous

Nous qui sommes Ô pure miel la personne du pluriel. Norge

Comments


bottom of page