top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCorpoesia

Œil pour œil

Aime-toi bien, hirondelle.

Aime-toi bien, haridelle.

Tu n'as que toi pour cervelle.

Tu n'as que toi pour ancelle.


Tes petits cris dans l'azur,

Tes craquements de fémur.

Sont tes amours les plus sûrs

Passés, présents et futurs.


Bouvreuil, chevreuil, écureuil.

Le monde est là, sur ton seuil,

Tu n'as que toi pour accueil,

Tu n'as que ton œil pour œil.


Vie à plume, vie à laine,

A coquille, à poil, à gaine.

Tu n'as que toi pour haleine.

Pour nuit, pour jour, pour semaine.


Frissonnant dans ton pelage.

Foisonnant dans ton ramage

Bête qui voles, qui nages.

Bête d'eaux, de bois, de plages.


Regarde d'un œil cuisant.

Hume d'un museau luisant

Le songe vert et flottant

Qui passe avec ses printemps.


Serre-toi dans ta hantise.

Goûte-toi dans ta bêtise.

Tu n'as que toi pour chemise.

Pour jeu, pour cœur et pour guise.


Bêtes et gens, gens et bêtes,

Hirondelles, mauviettes,

Vaches, veaux, corbeaux, poètes.

Aimez fort ce que vous êtes.


Norge

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Par le O du nous

Nous rayonnons Nous perçons les ombres Trouons l'air Nous sommes le matin Le grand passage L'aube de la nouvelle ère Nous sols solaires Avançons tête haute Nous est soleil dans nos cœurs battants Mel

Moi, c'est nous

Nous qui sommes Ô pure miel la personne du pluriel. Norge

Le jardin

Des milliers et des milliers d'années Ne sauraient suffire Pour dire La petite seconde d'éternité Où tu m'as embrassé Où je t'ai embrassée Un matin dans la lumière de l'hiver Au parc Montsouris à Pari

留言


bottom of page